Acceuil
Bibliothèque (1990-2021)

L’art, un appel au mystère

La Lettre aux artistes de Jean-Paul II, 20 ans après

Michel BRIERE, Denis HETIER, Martine POUGET-GRENIER (éds.)

Le souvenir de cette lettre pontificale aux artistes adressée en 1989 par le Pape d’alors a été l’occasion de faire le point sur les relations entre art et théologie. Même si la perspective de cette lettre reste - pour un théologien protestant - très magistérielle, sa valeur réside dans le fait qu’un message positif d’une instance ecclésiale est adressée aux artistes, pour les encourager et les stimuler dans leur créativité artistique. On cherchera en vain, dans le protestantisme (à l’exception de quelques rares théologiens) des encouragements analogues. En tous cas dans les déclarations synodales ou officielles des instances ecclésiales protestantes, on cherchera en vain ne serait-ce que l’embryon d’une réflexion autour des capacités spirituelles de l’art.

Diverses réflexions de fond ont été rassemblées dans ce volume.
On trouvera trois articles à teneur historique, centrés autour des relations des différents Papes aux arts : Isabelle Saint-Martin : "L’Église ’amie des Arts’ : enjeux d’un siècle de débats de Pie XII au Pape François" ; Paolo Sacchini : "Paul VI et les arts de son temps : réflexion théorique et initiatives concrètes" (pp. 61-97) ; Michel Brière : "La Lettre aux artistes de Jean-Paul II, de la forme au sens" (pp. 49-61).
Deux auttres articles proposent des interprétations d’œuvres d’art ; soit issues la tradition de l’art "chrétien" : Gérard Billon, "Michel-Ange, lecteur de Saint-Paul" (pp. 131-148), soit dans le contexte de l’art contemporain : Joao Norton de Matos, "Le lieu de l’art dans un centre culturel jésuite à Lisbonne" (pp. 271-291). Deux articles sont plus à teneur philosophique : Jérôme Alexandre, "L’art et l’absence de Dieu" (pp. 213-231), et Geneviève Hébert, "L’art et le mystère. La déhiscence du sensible ou le Mystère entrevu" (pp. 167-182). Enfin deux autres - dont celui du soussigné - s’intéressent au positionnement du théologien par rapport à l’artiste :
- Denis Hétier, "Compétence et incompétence du théologien en matière d’art" (pp. 111-131).
- Jérôme Cottin, "Le théologien et l’artiste, pour une illumination réciproque" (pp. 149-166).

Jérôme Cottin